Informatisation des herbiers historiques du Massif central pour l'analyse globale de l’évolution des écosystèmes (IHMAGES)

Le projet "IHMAGES" a pour objectif une meilleure connaissance de l'évolution de la biodiversité végétale du Massif central par l'exploitation des données historiques et actuelles des herbiers. Il est présenté par l’université Clermont Auvergne, service UniVegE chargé de la gestion de l’herbier CLF, plus grande collection du Massif central avec 620 000 parts. Il se compose de 3 volets :

  • informatisation de 100 000 parts d’herbiers (800 000 données) dans la base de données CLF, avec transfert dans les bases S.I.N.P. et G.B.I.F et mobilisation de la plateforme web nationale E-RECOLNAT (ANR n° 11-INBS-0004) dans le cadre d’un programme « herbonautes » de sciences participatives ;
  • conservation de collections avec accueil de nouveaux herbiers et aménagement d'un espace dédié dans un bâtiment de l'UCA;
  • Suivi diachronique d'espèces végétales bio-indicatrices, en rapport avec les changements globaux, climatiques et anthropiques. Le programme impactera principalement les habitats de tourbières et milieux herbacées d’altitude, ainsi que des sites situés dans les régions AURA, Bourgogne-Franche-Comté, Nouvelle Aquitaine, Occitanie.

Les partenaires institutionnels sont:

  • le Muséum National d’Histoire Naturelle, gestionnaire de la plateforme nationale E-RECOLNAT (ANR n° 11-INBS-0004);
  • différentes institutions propriétaires d’herbiers: Muséum des Volcans (Aurillac,15); Musée d'Allard (Montbrison, 42); MuPop (Montluçon, 03); Musée Crozatier (Le Puy-en-Velay, 43); Musée du Gévaudan (Mende, 48); Herbier MPU - Université de Montpellier (34); Service commun de la documentation - Université de Limoges (86); Musée Anne de Beaujeu (Moulins, 03) ; Muséum d'histoire naturelle Jacques de la Comble (Autun, 71); CBNMC (Chavaniac-Lafayette, 43).


Équipe

En plus de l’équipe des permanents d’UniVegE, trois personnes sont dédiées au programme IHMAGES, en tant que « collecteurs de données botaniques » : Priscillia Jarczynka, Arianne Godot et Seydou Traoré.
 

Financement

Le projet IHMAGES est cofinancé par L'Union européenne et le Fonds National de l'Aménagement et du Développement du Territoire. L'Europe s'engage dans le Massif central avec le fonds européen de développement régional. 

Stages Licence et observations floristiques diachroniques

Depuis le 25 mai, deux étudiantes de licence sciences de la vie, Noémie Cheuvart et Léa Brocard, ont rejoint en tant que stagiaires l’équipe d’UniVegE pour participer aux études floristiques comparatives développées dans le cadre du programme IHMAGES. Il s’agit, sous l'encadrement de l'équipe dUniVegE, de mettre en perspectives, sur des sites connus depuis longtemps par les botanistes, les données anciennes issues des herbiers historiques et les données actuelles.

Prospections historico-floristiques

Dans le cadre du programme IHMAGES (financement européen FEDER) des sites connus depuis longtemps par les botanistes, sont prospectés par l’équipe d’UniVEgE dans une perspective de comparaison diachronique. Les localités d’anciens relevés de végétation sont revisitées.

En juin de nouveaux relevés et inventaires ont été réalisés dans les pelouses xériques d’Espalem (43), Chambezon (43) et de Perrier (63), sièges des anciens relevés de Luquet (1937). De même différentes landes, pelouses, mégaphorbiaies, hêtraies du mont Aigoual dans le sud du Massif central, sur les traces des relevés de J . Braun-Blanquet (1915). Ce dernier travail a nécessité l’aimable autorisation du  Parc national des Cévennes. En juillet ce sont les tourbières des monts Dore qui ont été prospectées, suite aux relevés de François Billy réalisés en 1979. Les analyses de données seront réalisées à l’automne et les premiers résultats publiés au débur de 2022.

Vallée du Bonheur (massif de l'Aigoual St-Sauveur Camprieu, 30)
Vallée du Bonheur (massif de l'Aigoual St-Sauveur Camprieu, 30)

Travaux dans le bâtiment des herbiers au campus des Cézeaux

Les travaux réalisés dans le cadre du programme « IHMAGES » (FEDER) pour la création d’espaces supplémentaires pour les herbiers CLF sont maintenant terminés. Ces espaces correspondent aux combles et au sous-sol du bâtiment des Cézeaux donnant sur l’avenue des landais. Un certain nombre de collections en attente de rangement, Chouart, Deschâtres… y seront installées.

panneau de travaux au bâtiment des herbiers CLF du campus des Cézeaux
panneau de travaux au bâtiment des herbiers CLF du campus des Cézeaux